L’égalité… sans sous?

L’égalité… sans sous?

À partir du 1er janvier 2017, l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, organisme public, n’octroiera plus de subsides aux associations actives en matière d’égalité des genres ou aux projets ayant pour finalité la réalisation de l’égalité des genres. Cette décision du gouvernement fédéral fait suite aux mesures d’économie qui touchent toutes les institutions publiques.

En tant qu’association défendant les droits des femmes, nous déplorons que l’État se désintéresse de ces enjeux égalitaires. En effet, en ne soutenant plus les initiatives en matière de lutte contre les inégalités liées au genre, ce gouvernement souligne, une fois de plus, son indifférence aux discriminations pourtant toujours aussi révoltantes.

Les Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS) sont inquiètes de voir que cette thématique n’est plus considérée comme essentielle en Belgique, alors que de nombreux combats restent à mener pour une réelle égalité entre les femmes et les hommes ! Agir de la sorte, c’est nier la nécessité de ces combats.

Cette décision constitue donc une nouvelle attaque contre les droits des femmes. Pour nous, FPS , le travail encouragé par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes est primordial et doit absolument être poursuivi ! Les initiatives des associations permettent d’œuvrer à une société plus juste et de construire des rapports sociaux plus égalitaires entre les genres : un enjeu majeur pour la société de demain. Malheureusement, pour engendrer ces progrès les associations ont besoin de fonds… qui sont désormais réduits, voire supprimés.

Les FPS appellent donc le gouvernement fédéral à mesurer l’importance des combats en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Et à les soutenir !

2019-01-28T15:41:37+00:00
Ce site web utilise des cookies et des outils d’analyse. Si vous êtes d’accord avec les mentions légales, cliquez sur le bouton ci-après. J'accepte