Tu seras un homme, mon fils!

Tu seras un homme, mon fils!

Le site du Ligueur donne la parole à un psychologue, Pascal De Sutter, pour répondre à la question de certains parents lecteurs. L’article est intitulé « Il se fait traiter de pédé » (1), et le conseil que donne M. De Sutter à ces parents est d’amener leur enfant de 10 ans à « se viriliser un peu, de manière à ce qu’il vive avec les codes que la société attend de lui. »

Le conseil se résume à ne pas faire de vagues, à respecter les « codes » de la société sans (horreur !) les remettre en question, même et surtout s’ils ne correspondent pas à la personnalité de l’enfant. M. De Sutter ne dit rien sur ce qu’est un comportement viril ou un comportement efféminé. Il renvoie simplement à ce que la société considère comme tel et auquel chacun-e aurait donc à se conformer.

Les comportements « virils » qui nous viennent à l’esprit et qui trouveraient à s’appliquer dans une cour de récréation, sont surtout des comportements dominateurs, voire violents, et en tout cas méprisants pour les filles et les « pédés ». Or, le bien-être des garçons ne devrait pas passer par ce genre de comportements stéréotypés et encore moins au détriment des autres. On doit apprendre aux jeunes à être critiques face aux attentes de la société par rapport aux rôles sexuels qu’ils auraient à jouer.

Quand des parents disent à leur enfant que c’est à lui de changer, que c’est son comportement qui pose problème et que les violences verbales qu’il subit sont peut-être justifiées, ils approuvent sur le fond les agressions vécues. Et on assiste là encore à une situation où l’on demande à la victime de changer et non pas à son agresseur.

Un psychologue ne devrait-il pas au contraire conseiller aux parents de témoigner à leur enfant leur amour inconditionnel ? Oui, mais ça mettrait en danger l’ordre sur lequel notre société est basée : il n’y a que deux catégories d’êtres humains : les virils et les féminins, dans lesquels on compte symboliquement les efféminés.

Et il ne faut surtout pas que ça change, n’est-ce pas ?

(1) https://www.laligue.be/leligueur/articles/il-se-fait-traiter-de-pede?viewing_code=a58529831eefc935c7397ff5947e39b9_2264

2019-01-28T11:18:17+00:00
Ce site web utilise des cookies et des outils d’analyse. Si vous êtes d’accord avec les mentions légales, cliquez sur le bouton ci-après. J'accepte