La journée mondiale de la lutte contre le SIDA aura lieu, comme chaque année depuis un peu plus de 30 ans, le 1er décembre prochain. À cette occasion, la Maison Arc-En-Ciel (MAC) – Ensemble Autrement et le Centre de Planning familial des FPS de Verviers ont décidé d’unir leurs forces pour élargir l’offre de dépistage du VIH dans la ville de Verviers.

En effet, le Centre de Planning proposera des Tests Rapides Orientation Diagnostic (TROD) à partir du 1er décembre dans ses locaux, complétant ainsi l’offre de la MAC qui propose ce service aux publics LGBTQIA+ depuis 2016 déjà. C’est l’occasion de s’intéresser de plus près à ce qu’est le TROD, mais également à l’autodiagnostic de façon plus globale.

Les autotests, ça consiste en quoi ?

Vecteur d’une plus grande autonomie et de l’empowerment des patient·e·s, l’autodiagnostic peut consister en des autopalpations (la plus connue étant l’auto-examen pour détecter un potentiel cancer du sein) ou encore des autotests, comme le sont les tests de grossesse ou l’autotest au VIH.

Disponible depuis 2016 en pharmacie, cet autotest permet de détecter une éventuelle contamination par le virus du VIH à partir d’une simple goutte de sang collectée sur le bout du doigt. Il propose donc de nombreux avantages : facile d’utilisation, disponible sans ordonnance, offrant un résultat rapide (15 à 30 minutes) et fiable, puisqu’un « résultat négatif est fiable à 100%, à condition qu’il n’y ait pas eu de prise de risque dans les trois derniers mois »[1].

De plus, alors qu’une étude française signale que le nombre de dépistages attendus sur le mois de mars 2020 a diminué de moitié suite au confinement, ce genre d’autotests pourrait permettre d’éviter une telle réduction et de garantir une plus grande accessibilité à un dépistage rapide du VIH.

Pourquoi le faire en Centre de Planning ?

Cependant, il est important de rappeler que ces autodiagnostics doivent, idéalement, être associés à l’accompagnement de professionnel·le·s du secteur psycho-médico-social, d’où l’intérêt de pouvoir le faire en Centre de Planning, comme proposé par celui des FPS de Verviers.

En effet, un point important dans tout planning familial est l’accompagnement et l’Éducation à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle (EVRAS). Ainsi, lors de la réalisation du test, les professionnnel·le·s peuvent réfléchir avec la·le bénéficiaire à la manière de réduire de futures prises de risques. Par ailleurs, si le TROD est réalisé chez soi, seul·e, il n’y aura pas d’accompagnement en cas de résultat positif. De plus, un résultat positif doit, de toute façon, être confirmé par un dépistage « classique », via une prise de sang. Un accompagnement psycho-médico-social, comme c’est le cas dans un planning familial ou à la MAC, permet également d’informer sur les prises de risques, encore parfois méconnues du grand public[2], afin de les éviter, mais aussi de faire un travail de plus longue haleine de prévention quant au VIH et IST de manière globale. En outre, le TROD ne permet pas de détecter toutes les autres IST. S’il est réalisé dans un Centre de Planning familial, il est possible alors de prendre un rendez-vous pour un second dépistage plus complet des IST.

De plus, les deux services de Verviers proposent également de réaliser ces tests dans un premier temps de façon anonyme, ce qui peut être rassurant : la stigmatisation envers les personnes séropositives est à tort encore très présente en Belgique. Pourtant, elle n’a pas sa place, il n’y aucune honte à être séropositive·if ou à avoir une IST.

Enfin, au Centre de Planning familial des FPS et à la Maison Arc-En-Ciel de Verviers, les TROD sont réalisés gratuitement. Cela permet de rendre ces tests plus accessibles, étant donné qu’en pharmacie l’autotest coûte environ 30€ et n’est pas remboursé par la mutuelle[3].

L’offre à Verviers

En conclusion, dès ce 1er décembre, il sera possible de réaliser un TROD dans le Centre de Planning des FPS, en plus de la Maison Arc-En-Ciel de la ville de Verviers, où c’était déjà possible auparavant. Pour se faire, les deux structures se sont regroupées sous le nom de « Verviers Test », afin de développer l’offre de dépistage du VIH (et autres IST) dans la ville, mais également pour travailler ensemble à une approche préventive globale.

Pour toutes les informations, rendez-vous sur le site Internet de Verviers Test, contactez directement notre Centre de Planning des FPS de Verviers, ou la Maison Arc-En-Ciel – Ensemble Autrement de Verviers.

[1] COLARD Fanny, « Que penser du développement de l’autodiagnostic ? L’exemple du dépistage du VIH/SIDA par autotest », Analyse FPS, 2017, http://www.femmesprevoyantes.be/wp-content/uploads/2017/07/Analyse2017-autodiagnostic.pdf.

[2] À titre d’exemple, selon un quizz réalisé par la Plateforme Prévention Sida, 23% des répondant·e·s ignorent que les pénétrations sans préservatif sont les pratiques sexuelles les plus risquées pour la transmission du VIH, ou encore 18% des répondant·e·s pensent à tort que se retirer avant l’éjaculation protège les deux partenaires de la transmission du VIH. Pour plus d’informations, voir https://preventionsida.org/fr/communique-de-presse-des-connaissances-encore-insuffisantes-sur-le-vih/.

[3] COLARD Fanny, « Que penser du développement de l’autodiagnostic », op. cit.

Y aller

Pour davantage d’informations sur le sida et les autres infections sexuellement transmissibles, consultez notre dossier thématique « Sida & IST ».

Y aller