Carte postale – « J’ai cédé mais en réalité je ne voulais pas » – Et si on parlait de consentement ?

0,00 

3000 en stock

La carte postale « J’ai cédé mais en réalité je ne voulais pas » a été réalisée dans le cadre de la campagne « Chacun.e ses limites. Chacun.e son timing. La sexualité ça passe d’abord par le respect ». Elle met en évidence le message suivant : « Il n’y a jamais d’obligation à consentir à un rapport sexuel, quelle que soit la relation entre les partenaires. Personne n’est en droit d’insister. Céder, ce n’est pas consentir ».

Cette carte postale est gratuite (hors frais d’envoi).

Publié(e) le : octobre 31, 2018

Description

Utilisez le formulaire ci-dessous pour commander l’outil :

Vos données sont traitées conformément à la réglementation en vigueur en matière de protection de données à caractère personnel. À tout moment vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant, les modifier, supprimer ou exercer votre droit d'opposition. En cochant cette case, vous déclarez avoir pris connaissance des conditions générales d'utilisation des données et les avoir accepté sans réserve.

Pour plus d’informations sur la campagne « Chacun.e ses limites. Chacun.e son timing. La sexualité ça passe d’abord par le respect » qui aborde la thématique du consentement, cliquez ici.

Ce site web utilise des cookies et des outils d’analyse. Si vous êtes d’accord avec les mentions légales, cliquez sur le bouton ci-après. J'accepte