Le Centre de Planning familial « Willy Peers » de Namur et le Centre de Planning familial Réseau Solidaris de Namur participeront au FIFF (Festival International du Film Francophone) de Namur qui se tiendra du 1er au 8 octobre 2021. Durant ce festival, certains films sont suivis d’animations ludiques et éducatives destinées à tou·te·s les élèves, de la maternelle à l’université. Les professionnel·le·s de ces deux Centres de Planning familial namurois animeront trois ateliers citoyens faisant suite à la diffusion de trois courts-métrages sélectionnés le jeudi 7 octobre 2021.

Atelier : « Avortement : la liberté de décider »

Le 7 octobre 2021, le court-métrage « Frimas » de Marianne Farley sera suivi d’un atelier destiné aux élèves du secondaire à propos de l’avortement et de la liberté des femmes à disposer de leur corps. Cet atelier abordera la pratique de l’avortement, ses enjeux, son histoire, les législations et les revendications actuelles en la matière. Animateur de l’atelier : Frédéric Brichau, coordinateur et assistant social au Centre de Planning familial « Willy Peers » de Namur.

Synopsis du court métrage « Frimas » de Marianne Farley : Dans un futur rapproché où l’avortement est maintenant recriminalisé, Kara est confrontée à une triste et brutale réalité. Malgré les dangers imminents auxquels elle s’expose, elle fait appel à une clinique d’avortement mobile illégale. C’est lorsqu’elle se retrouve dans les méandres de cette lugubre clinique qu’elle est confrontée aux répercussions de sa douloureuse décision.

Atelier : « La violence conjugale et ses tabous »

Le 7 octobre 2021, le court-métrage « Beyond The Treshold » de Angineh Isanians sera suivi d’un atelier destiné aux élèves du secondaire à propos de la thématique des violences conjugales. Cet atelier permettra aux élèves de comprendre l’escalade de la violence conjugale, d’appréhender les freins qui empêchent les victimes de déposer plainte auprès des services de police et d’identifier les services de soutien et d’accompagnement des victimes. Animatrice de l’atelier : Géraldine Hardy, psychologue au Centre de Planning familial « Willy Peers » à Namur.

Synopsis du film « Beyond The Threshold » de Angineh Isanians : Tard dans la nuit, dans une station de police à Erevan en Arménie. Deux officiers à l’humour grossier tourmentent leur nouveau collègue, qui est inquiet pour l’avenir de la personne interrogée dans la pièce d’à côté. Basé sur des histoires vraies.

Atelier : « Animation sur la vie relationnelle, affective et sexuelle : réflexion autour des stéréotypes de genre, adolescence et IVG »

Le 7 octobre 2021, le court-métrage « Homme-sage » de Juliette Denis sera suivi d’un atelier destiné aux élèves du secondaire (à partir de la 3ème secondaire) à propos des stéréotypes de genre, de l’adolescence et de l’IVG. On entend encore trop souvent des réflexions discriminatoires comme « elle ne parviendra pas à devenir maçon, c’est trop dur physiquement pour une femme ». Qu’est-ce qu’un « métier d’hommes » et un « métier de femmes » ? Les métiers sont-ils tous genrés ? Comment éviter les discriminations ? Que pouvons-nous faire en tant que citoyen·ne? Tant de questions essentielles que les professionnelles du Centre prendront le temps de débattre avec les élèves lors de cette rencontre. Ensuite, le Centre abordera aussi l’adolescence et l’IVG. Vers qui se tourner lorsque l’on souhaite parler à un·e professionnel·le de la santé et que l’on ne se sent pas bien ? A qui peut-on s’adresser si l’on souhaite/doit avoir recours à une IVG ? Que dit la loi ? Enfin, le travail mené par les Centres de Planning familial dans le cadre de la prévention en milieu scolaire et non scolaire sera abordé. Animatrices de l’atelier : Coralie Lizin et Lorine Bayet, assistantes sociales au Centre de Planning familial Réseau Solidaris à Namur.

Synopsis du film « Homme sage » de Juliette Denis :  Julien prend ses fonctions dans un centre de protection maternelle infantile dans un quartier difficile. Il va très vite être confronté aux difficultés qui font le quotidien de l’équipe du centre. Lors de sa première consultation il se retrouve face à Asma, tombée enceinte à la suite d’un viol.

Plus d’informations sur le FIFF de Namur et les ateliers organisés sur ce lien.