Harcèlement sexuel au travail : quels moyens de prévention ?

Harcèlement sexuel au travail : quels moyens de prévention ?

Pour prévenir le harcèlement sexuel au travail, l’employeur doit agir en amont, en étant conscient des risques psychosociaux présents sur le lieu de travail et en mettant en place des mesures de prévention diverses. Pour ce faire, l’employeur doit demander la réalisation d’une analyse des risques psychosociaux, incluant la participation des travailleur-euse-s.

Dans le cadre de la prévention primaire, l’employeur détermine les mesures matérielles et organisationnelles à instaurer afin d’éliminer les situations pouvant potentiellement engendrer des risques psychosociaux.

Si ces situations ne sont pas évitées, des mesures de prévention secondaires, voire tertiaires​, peuvent être élaborées pour éviter un dommage ou le limiter.

Les mesures matérielles et organisationnelles possibles sont les suivantes :

  • ​Éliminer les situations pouvant donner lieu à de la violence ou du harcèlement, en somme éliminer les risques psychosociaux ;
  • Prendre des mesures spécifiques pour protéger les travailleur-euse-s lorsqu’ils/elles entrent en contact avec des tiers lors de la réalisation d’un travail ;
  • Désigner un conseiller-ère en prévention, ne faisant pas partie du personnel de direction, et d’éventuelles personnes de confiance, faisant parties du personnel ;
  • Instaurer une procédure interne à l’entreprise permettant à la victime d’être accueillie, de recevoir les conseils utiles et de bénéficier d’une intervention rapide et impartiale en cas de harcèlement par un-e collègue ;
  • Dispenser aux travailleur-euse-s des informations ainsi qu’une formation portant sur les risques psychosociaux et les mesures de prévention applicables au travail ;
  • Communiquer au comité de direction les informations nécessaires à l’exécution de ces missions de protection ;
  • Veiller à l’accompagnement de la remise au travail des travailleur-euse-s absent-e-s de longue durée, suite à une situation de harcèlement ou autre ;
  • Élaborer des procédures permettant aux travailleur-euse-s l’accès à une intervention rapide s’ils/elles subissent des dommages liés aux risques psychosociaux.

L’analyse des risques et les mesures de prévention établies dans l’entreprise doivent être évaluées annuellement. Cette évaluation favorise la mise en place de futurs moyens de prévention et méthodes d’intervention, sur base de cas concrets individuels apparus au sein de l’entreprise.

Y aller

Pour davantage d’informations sur les différentes violences sexuelles, consultez notre dossier thématique « Violences sexuelles ».

Y aller
2019-04-25T13:22:57+01:00
Ce site web utilise des cookies et des outils d’analyse. Si vous êtes d’accord avec les mentions légales, cliquez sur le bouton ci-après. J'accepte