Découvrez le Dossier de presse de la FCPF-FPS et des FPS.

En route vers un changement de cap sur le long terme !

À l’occasion du centenaire de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, la Fédération des Centres de Planning familial des FPS (FCPF-FPS) ainsi que les Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS) souhaitent souligner une série de mesures progressistes prises durant la crise sanitaire en Belgique pour tendre à plus d’égalité entre les femmes et les hommes et appeler les instances politiques à les améliorer et à les pérenniser dans le temps.

Depuis environ un an, le monde est confronté à une crise sanitaire qui, à la fois, bouleverse nos modes de vie mais aussi expose et renforce de nombreuses inégalités, tant de genre, que de classe et de « race ». Les enjeux auxquels nous devons faire face sont donc multiples et irrépressibles. La crise n’est pas que sanitaire, elle est aussi sociale, économique, environnementale et politique. Augmentation de la précarité, bouleversements climatiques, montée de l’extrême-droite … Et les femmes sont les premières touchées par ce système injuste et inégalitaire.

Les crises que nous traversons nous offrent dès lors cette opportunité, que nous ne devons pas manquer. Sur l’année écoulée, les instances politiques ont d’ailleurs dû faire preuve de réactivité en adoptant des mesures parfois novatrices. Certaines d’entre elles ont été en mesure d’apporter une réponse à des problématiques exacerbées par le contexte, bien que déjà existantes auparavant et parfois longtemps passées sous silence. Dès lors, ces initiatives, qui ont permis une évolution positive des conditions de vie de certaines catégories de femmes, doivent absolument être renforcées et s’inscrire dans la durée. Quelles sont les mesures à pérenniser et nos revendications phares pour 2021 ?

Le 8 mars en action ! Nos Centres de Planning familial et plus…

Ce 8 mars 2021 aura une saveur particulière. A la fois car notre manière de nous mobiliser est bien différente des autres années mais aussi parce que, plus que jamais, la place des femmes et leurs droits ont été mis à mal depuis le début de la crise.
De nombreuses actions en présentiel (dans le respect des mesures sanitaires) et en virtuel ont lieu un peu partout en Belgique et dans le monde.

Marche Mondiale des Femmes

Quatre rassemblements à Bruxelles et en virtuel lundi 8 mars (dans le respect des mesures sanitaires) – Inscriptions obligatoires (capacité maximale de 100 personnes par rassemblement).

  • 12h-13h – Webinaire – Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes. Accès en libre à l’évènement via ce lien Teams. Plus d’infos ici.
  • 17h30 – Gare Centrale (Place de l’Europe) : Stop à la précarité et à la pauvreté !
  • 17h30 – Schuman (près de l’Ambassade de la Pologne) : Pour la dépénalisation totale de l’IVG !
  • 17h30 – Place de la Monnaie : à confirmer

Grève des femmes*

Pour la 3ème année consécutive, le 8 mars, les femmes* (= toutes les personnes s’identifiant en tant que femme) de plusieurs pays s’arrêtent. « Quand les femmes s’arrêtent, le monde s’arrête », c’est un des slogans du Collecti.e.f 8 maars, à l’initiative de la grève en Belgique. En effet, toute une partie de la vie quotidienne repose sur les épaules des femmes et n’est pas encore répartie égalitairement entre les genres. Que ce soit dans la sphère domestique, dans le monde du travail ou encore dans les espaces publics, les femmes continuent de subir des discriminations. Pour visibiliser ces injustices et mettre en avant toutes ces tâches qui restent encore invisibles, le 8 mars, les femmes s’arrêtent : grève du travail rémunéré, grève de la consommation, grève du soin aux autres et grève étudiante.

Le 8 mars, le Collectif.e.f 8 maars appelle à la grève nationale des femmes et des minorités de genre par tous les moyens à disposition. Cette année, l’appel à la grève met l’accent sur les effets de la crise sur les femmes.

Dans nos Centres…

  • CPF Rosa Guilmot (Tubize) : A l’occasion du 8 mars, le CPF Rosa Guilmot vous propose de participer à un sondage concernant les (in)égalités entre hommes et femmes.
    Vous pouvez participer :
    Soit en remplissant le formulaire se trouvant à l’accueil du planning pendant la période du 25 février au 4 mars prochain,
    Soit en nous communiquant votre témoignage par message privé pendant la même période, en poursuivant les affirmations suivantes:
    « Je me sens égale à l’homme lorsque… »
    « Je me sens inégale à l’homme lorsque… »
    Les différents témoignages récoltés seront affichés à partir du 8 mars dans la salle d’attente du planning ainsi que sur les réseaux. Votre anonymat sera bien évidemment garanti.
    Le but étant de sensibiliser notre public aux inégalités de genre rencontrées encore actuellement.
    Les hommes peuvent bien évidemment témoigner de situation d'(in)égalité envers les femmes.
  • CPF des FPS de La Louvière : visite du Centre mardi 9/03 de 10h30 à 12h – Avenue Max Buset 40 à La Louvière, dans le respect des mesures sanitaires (masques et distanciation).
    Renseignements et inscriptions obligatoires : 071/507 820 – fps.cs@solidaris.be