home | contact | jobs

Victime de violences conjugales

« Si tu pars, je me suicide ! », « Tu penses vraiment que tu es capable de gérer l’argent du ménage ? », « De toute façon, tu es conne ! », « On est ensemble, c’est normal que je vérifie ton GSM quand j’en ai envie »...

  • Votre partenaire ou ex-partenaire vous dévalorise ?
  • Il/elle contrôle et vérifie sans cesse votre emploi du temps, vos messages, vos appels téléphoniques, vos e-mails ?
  • Il/elle vous frappe, hurle, vous menace, vous insulte, casse des objets ?
  • Il/elle vous prend vos papiers d’identité, vos cartes bancaires ?
  • Il/elle vous oblige à avoir des relations sexuelles ?
  • Il/elle ne veut plus que vous voyez vos amis, votre famille ?
Vous vous retrouvez dans ces quelques lignes ? Alors, vous êtes peut-être victime de violences. Tout le monde peut être un jour ou l'autre confronté à la violence entre partenaires (quels que soient l'âge, l'origine sociale, le sexe, les revenus, la culture ou encore la famille d'origine).
Certaines situations sont plus complexes que d'autres, comme par exemple si vous êtes dans une situation de migration. Pour en savoir plus, surfez sur cette page.
 
Quelle est la différence entre un conflit et les violences entre partenaires ? Tous les couples peuvent connaître des conflits, mais à partir de quand peut-on parler de violences conjugales ? Plusieurs critères peuvent être pris en compte :
Ce site reprend par région les coordonnées des professionnels qui vous aideront dans vos réflexions et vos démarches. Parler à un professionnel n'engage à rien, il vous écoutera sans jugement. N'hésitez donc pas à passer la porte d'un organisme repris dans ce site internet.
 
Vous n'êtes pas seul(e). Vous n'êtes pas responsable. Vous pouvez agir !


​Vous souhaitez davantage d'informations sur les violences entre partenaires ? Vous trouverez des explications sur les mécanismes de la violences conjugales dans l'Espace Pro.