home | contact | jobs

Parentalité, soutien à la parentalité : de quoi parle-t-on ?

Le terme de « parentalité » permet de distinguer les parents biologiques de la fonction de parent. La réalité montre en effet que ceux qui prennent en charge les enfants ne sont pas systématiquement le père et la mère biologique, et ce pour différentes raisons.

 De nouveaux « acteurs » prennent en charge la fonction de parent au quotidien ou de façon régulière : ça peut être les beaux-parents, les grands-parents, les « parents d’accueil », les tuteurs légaux etc.

 La parentalité se compose aussi de différentes « étapes » : le choix de devenir parent, le suivi de la grossesse, la naissance, la petite enfance, l’enfance, l’adolescence, jusqu’au devenir adulte de l’enfant. Diverses questions, qui demandent parfois un soutien, peuvent apparaître au fur et à mesure.

  To be or not to be” parents

Avant même de devoir répondre à des interrogations d’ordre éducatif, la première question que l’on se pose est de savoir si l’on veut avoir un enfant ou pas. Dans les centres de planning familial on parle de « parentalité responsable », cela signifie être responsable de ses actes quant à la venue d’un enfant.

« Un enfant désiré, c’est mieux ! ».

Bien sûr, la grossesse, elle, n’est pas toujours désirée. Il faut donc avoir la possibilité de poser un choix (continuer la grossesse, avorter, faire adopter). Or, ce choix n’est pas toujours évident et il est important d’avoir toutes les informations et les clés en main afin de faire au mieux. C’est là que le soutien à la parentalité intervient.

A cette étape, on peut agir en termes de contraception, de consultations psychologiques et sociales, et éventuellement prévoir une interruption volontaire de grossesse ou une adoption.

«Suis-je prête? Si je poursuis la grossesse, à quelles aides ai-je droit?»

Je voudrais avoir un enfant

 Quand on a décidé d’être parent, de nouvelles questions peuvent se poser. Si l’on est enceinte, on voudra se faire suivre médicalement mais peut-être aussi psychologiquement.

 Si l’on n’arrive pas à tomber enceinte, alors on cherchera les différentes possibilités qui s’offrent à nous: procréation médicalement assistée, adoption, …

 Pour tout cela, des professionnels aussi pourront vous soutenir et vous proposer différents sortes de services, d’aides ou de relais. 

Je suis parent (ou c’est comme si…)

 

Comme on le disait en introduction, être parent c’est quelque chose d’extraordinaire, qui apporte toutes sortes de bonheurs (petits et grands) mais aussi parfois des soucis ou tout simplement des interrogations. Les questions peuvent être liées à l’autorité, au style d’éducation à donner, aux limites à poser etc. On peut aussi avoir des difficultés à concilier vie familiale et professionnelle.

 Tout cela crée des tensions qu’il est bon de désamorcer. Il est arrivé à tous les parents de se sentir débordés ou démunis face aux comportements de son enfant ou adolescent. Alors un seul mot d’ordre :

Si vous ne vous en sortez pas, ne restez pas seul !

L’objectif du soutien à la parentalité ne sera pas de vous dire comment faire mais de trouver avec vous des solutions ou des pistes pour trouver un équilibre. L’idée est d’accompagner les parents, de les aider à affirmer leur rôle et leurs responsabilités, de façon concrète et respectueuse.

J’ai besoin d’un coup de main, à qui m’adresser ?

Avant même de faire appel à des professionnels, n’hésitez pas à solliciter vos proches : votre partenaire d’abord, famille, amis, collègues, voisins… Ils seront sûrement ravis de pouvoir vous conseiller, vous aider, et ça fait du bien à tout le monde de sentir qu’on n’est pas seul-e à se poser des questions et à être débordé.

Si vous ne savez pas trop à qui parler, ou si la situation va trop loin, pensez également aux professionnels.

Dans ce dossier, vous trouverez un éventail de services à votre disposition qui détailleront plus précisément dans quelles situations, telle ou telle structure est l’interlocuteur compétent. 

Demander un soutien ou des conseils n’est jamais un échec !

C’est assumer son rôle de parent (pas toujours facile) et être capable de trouver des solutions pour se rassurer et avancer. Faire appel à quelqu’un est une démarche positive, valorisante et enrichissante.

Accompagnement, écoute, parole, présence, conseils… En cas de besoin vous trouverez toujours une structure qui saura vous apporter un soutien quel qu’il soit.