home | contact | jobs

Soyez attentive à vos seins

Je t’aime, moi non plus…                             

Certaines femmes adorent leurs seins, d’autres les détestent, d’autres les trouvent trop gros, trop petits, d’autres encore aimeraient qu’ils ressemblent à ceux d’une autre femme ou à une image idéale… Or, toutes les femmes ont des seins uniques. En plus, ils changent régulièrement selon le moment du cycle menstruel. Alors pourquoi vouloir correspondre à une norme?
Cette relation est en tout cas loin d’être neutre ou anodine; le sein représentant ni plus ni moins LE symbole de la féminité, de l’identité de femme et de mère.
Et la voilà à nouveau chamboulée par la ménopause. Très sensibles aux changements hormonaux, chez certaines femmes, les seins vont rapetisser parce que les oestrogènes qui stimulent les tissus diminuent. Chez d’autres, ils vont grossir parce que la quantité de cellules adipeuses augmente. Il faut du temps pour s’habituer à ces changements et la relation au sein n’en est pas facilitée.

Palper, s’auto-examiner…

Pour faire la part des choses entre ce qui provient de l’évolution naturelle et les signes anormaux, prenez l’habitude d’examiner de temps à autre vos seins.

Choisissez le bon moment. Si vous êtes encore réglée, préférez la semaine après vos règles. Parce que si vous le faites lors de la semaine qui précède les règles, vous risquez de découvrir des protubérances – qui en fait sont banales– mais qui vont vous inquiéter pour rien.
Ces aspérités sont en effet le résultat d’une suractivité des oestrogènes pour stimuler les canaux lactifères en vue de la grossesse et de l’allaitement.

La marche à suivre…

  • Examinez d’abord vos seins sans les toucher, nue devant un miroir. Comment sont-ils? Forme, couleur, forme du mamelon. Avez-vous l’impression qu’ils ont changé en comparaison de l’examen précédent?
  • Levez les bras et pliez-les derrière la tête, regardez vos seins de face et puis de côté. Remarquez-vous quelque chose? Une tache, un bouton, un creux, une bosse…?
  • Palpez vos seins avec douceur (pas forcément devant un miroir, vous pouvez très bien le faire sous la douche). Passez vos doigts sur toute la superficie de chaque sein, sans les serrer ni les pousser.
  • Vérifiez aussi la partie du sein qui s’étend sous les aisselles (en soulevant les bras) et sous la clavicule (en arrondissant un peu le dos).
  • Au moindre doute, consultez un médecin ou un(e) gynécologue. Il y a de fortes chances pour qu’il (ou elle) vous conseille de faire une mammographie (radio des seins) pour établir un diagnostic.

Dépister, faire un mammotest

Le Ministère de la Santé Publique a mis en place un programme de dépistage gratuit pour toutes les femmes âgées de 50 à 69 ans. Comme elles, vous recevrez, tous les 2 ans, par courrier une invitation pour un mammotest, c’est-à-dire une radiographie des seins. Cet examen permettant de détecter précocement une ou des anomalies dans les seins, augmente les chances de guérison. Le test est dit négatif quand le cliché ne révèle rien d’anormal et positif lorsque l’image obtenue montre qu’il faut faire des examens supplémentaires.

Quelle différence entre un mammotest et une mammographie?

Le mammotest est le nom donné à la radiographie des seins dans le cadre du programme de dépistage. Le mammotest s’effectue dans une unité de dépistage agréée, soumise à un contrôle de qualité strict. Le cliché est lu par deux radiologues indépendants, à des moments différents. Cette double lecture apporte une plus grande sécurité quant au diagnostic. Le mammotest est gratuit.

La mammographie, par contre, est payante. Elle s’effectue dans toute unité de radiologie et n’est pas soumise aux mêmes normes de qualité. Le résultat est lu par un seul radiologue, directement après la prise du cliché.

Le Mammotest en pratique

  • Prise de rendez-vous

Vous devez prendre rendez-vous avec une unité de dépistage agréée (les coordonnées sont jointes à l’invitation).

  • Comment se passe l’examen?

Vous devez vous déshabiller jusqu’à la ceinture. Pour obtenir des clichés de bonne qualité, les seins sont comprimés sur la plaque. Cette compression peut être désagréable, voire douloureuse dans certains cas, mais la douleur ne persiste pas. L’examen est effectué par un(e) technologue et dure 10 minutes.

  • Transmission des résultats

Trois semaines après l’examen, votre médecin généraliste ou gynécologue pourra vous communiquer les résultats.

Plus d’infos : www.lemammotest.be