home | contact | jobs

Le préservatif masculin

Le préservatif (masculin et féminin) est à la fois un moyen de contraception mais surtout la seule méthode fiable pour se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST).

Vous devez donc toujours l'utiliser jusqu'à ce que vous et votre partenaire ayez passé un test de dépistage (IST/Sida).

Attention au délai à respecter pour le Sida : 6 semaines avant de pouvoir déceler une trace d’infection par analyse sanguine.

Pour une protection optimale, combinez le préservatif avec une autre méthode contraceptive. Le préservatif étant moins fiable que d'autres moyens contraceptifs.

Attention, le préservatif féminin ne doit jamais être utilisé en même temps qu'un préservatif masculin.​

Comment l’utiliser ?

1- Le préservatif ressemble à un doigt de gant en caoutchouc extrêmement fin. Vous devez le placer avant toute pénétration. Posez le préservatif sur l’extrémité du pénis en érection, la partie enroulée vers l’extérieur. Ensuite, vous le déroulez sur toute la longueur du pénis, en veillant à pincer, entre le pouce et l’index, le petit réservoir destiné à recueillir le sperme.


2- Pour ne pas endommager le préservatif au moment de le sortir de sa pochette ou de le mettre, une certaine prudence s’impose : attention aux ongles et aux bagues qui risquent de l’endommager. Ouvrir l’emballage en l’arrachant d’un coup de dent n’est vraiment pas une bonne idée non plus !

3- Après l’éjaculation, l'homme doit se retirer tout de suite, avant la fin de l’érection et bien retenir le préservatif, pour que rien ne s’échappe à l’intérieur du vagin.

4- Pour chaque rapport, un nouveau préservatif est nécessaire. L’idée de mettre le préservatif à la dernière seconde n’est pas bonne car avant même l'éjaculation, du liquide contenant déjà des spermatozoïdes peut s'écouler du gland et faire ainsi courir un risque de grossesse

(N.B. : ce liquide peut aussi contenir des micro-organismes responsables des IST).

Les avantages du préservatif masculin

  • Le préservatif masculin est très bon marché et même souvent gratuit dans les centres de planning familial.
  • Il est en vente libre et très facile à trouver. Il peut s’acheter aussi bien chez le pharmacien que dans une grande surface. Vous pouvez vous en procurer également dans les distributeurs installés un peu partout : dans les vestiaires, les toilettes, les night shops, les métros.
  • Il se range discrètement dans une poche (pas trop compressé sinon il risque de se détériorer) ou dans un sac à main.
  • Il est toujours prêt à l’emploi et ne demande aucune visite médicale puisqu’il n’a aucune contre-indication (sauf une allergie au latex).

Les inconvenients du préservatif masculin

lI y a peu d’inconvénients au préservatif masculin. Pourtant, il n’est pas toujours apprécié parce qu’il doit être mis en place au moment où l’excitation est à son comble.

Cependant, avec un peu plus d’habitude et de l’imagination, vous parviendrez à intégrer sa mise en place à vos caresses.

Gardez tout de même à l’esprit qu’il n’est pas fiable à 100% et donc insuffisant comme contraceptif ! Combinez-le avec une pilule, un patch, un implant, un stérilet, un anneau ou une piqûre...

Bon à savoir

Si vous utilisez un lubrifiant, celui-ci doit être choisi à base d’eau et non à base d’huile car celle-ci rend le préservatif poreux.

Choisissez bien vos préservatifs masculins en achetant des marques enregistrées auprès du ministère de la Santé publique (le numéro d’enregistrement est indiqué sur l’emballage) ou satisfaisant à la norme européenne (sigle CE sur l’emballage).

Vérifiez aussi la date de péremption.

Quelques précautions encore

Les préservatifs masculins doivent être conservés dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière. Ne les compressez pas trop longtemps dans un portefeuille ou dans la poche d’un jean. Et s’ils sont passés par mégarde à la lessive, ils sont inutilisables!

N'oubliez pas que le préservatif (masculin ou féminin) est le seul moyen de vous protéger contre les IST, dont le sida.