home | contact | jobs

La pilule contraceptive

En temps normal, les ovaires produisent chaque mois deux hormones nécessaires à l’ovulation : l’œstrogène et la progestérone.

La pilule contraceptive met les ovaires “au repos” en modifiant cette proportion hormonale naturelle, principalement dans le but de bloquer momentanément l’ovulation. Ce qui réduit considérablement les risques de grossesse.

Il existe plusieurs formules de pilules avec des dosages et des compositions différents. Chaque jeune fille ou femme doit donc trouver, avec l’aide du médecin, la pilule qui lui convient.

Comment l’utiliser ?

Lorsque l’on prend la pilule pour la première fois, on commence la plaquette le 1er jour des règles.

Ensuite, on en prend une tous les jours, de préférence à la même heure et ce pendant 21 jours, suivant l’ordre indiqué sur la plaquette.

Ensuite, on arrête de la prendre pendant 7 jours durant lesquels on est quand même protégée d’un grossesse. Les règles surviennent habituellement pendant cette semaine d’interruption. On recommence le 8ème jour avec une nouvelle plaquette de pilules.

Certaines marques fournissent actuellement des plaquettes de 28 pilules. Demandez conseil à votre médecin pour savoir s'il en existe une qui vous convienne.

En cas de diarhées ou de vomissements dans les 4 heures après la prise de la pilule, la protection contre les grossesses n'est plus assurée. Si cela vous arrive, vous devez reprendre le comprimé du jour sur une nouvelle plaquette et ensuite continuer l’ancienne plaquette. Il faut également utiliser un autre moyen contraceptif, comme un préservatif (masculin ou féminin), en attendant que la protection soit à nouveau efficace.

En cas d’oubli d’une pilule...

La fiabilité dépend d'une pilule à l'autre. Lisez attentivement la notice et n'hésitez pas à contacter votre médecin ou un centre de planning familial au moindre doute.

Si l’oubli ne dépasse pas 12 heures : pour la plupart des pilules, ce n’est pas grave. Ainsi, si vous avez oublié votre pilule la veille au soir, vous pouvez encore la prendre le lendemain matin.

Si 12 heures se sont écoulées après l’heure de votre prise quotidienne, l’efficacité du contraceptif n’est plus garantie. Pour plus de sécurité, continuez à prendre votre pilule normalement et utilisez des préservatifs (masculins ou féminins) jusqu’à la plaquette suivante. En cas de doute, vous pouvez toujours contacter un centre de planning familial ou votre médecin.

Attention : si vous prenez une pilule mini-dosée, l'oubli ne doit pas dépasser 3h !

Les avantages de la pilule contraceptive

La pilule est un moyen de contraception efficace, à condition qu’elle soit prise correctement.

Elle régularise les cycles, réduit la durée et le volume des règles ainsi que la douleur qui les accompagne parfois. De plus, beaucoup de pilules ont un effet positif sur l’acné.

Il suffit de l’arrêter pour redevenir fertile et pouvoir à nouveau être enceinte.

Actuellement, les doses d’hormones contenues dans les pilules contraceptives sont très faibles. De nombreuses études ont montré que les nouvelles pilules sont très bien tolérées et ne font plus grossir.

C'est un moyen contraceptif très efficace et peu coûteux. Pour les moins de 21 ans, une intervention d'environ 3€ par mois est déduite d'office chez le pharmacien.

Avec certaines pilules, la contraception est gratuite.

Voir la rubrique le prix des pilules

Les inconvénients de la pilule contraceptive

La pilule doit être prise tous les jours, ce qui représente une légère contrainte. Elle ne protège pas des infections sexuellement transmissibles (IST). Lors de toute nouvelle relation et jusqu'au moment où vous avez fait un test de dépistage sida, même en cas de prise de pilule, il faut utiliser un préservatif (masculin ou féminin) !

La pilule est un médicament et, comme pour beaucoup de médicaments, il existe certaines contre-indications (maladies cardio-vasculaires, hypertension, maladie du foie). C’est pourquoi une visite médicale s’impose avant toute prise de pilule. Ensuite, une visite médicale est conseillée une fois par an.

Certains médicaments (antibiotiques, antiépileptiques, barbituriques…) ont une action qui peut réduire l’efficacité de la pilule. Afin d’éviter un échec de la contraception, parlez-en à votre médecin.

Au début de la prise de la pilule, certaines femmes éprouvent parfois quelques désagréments, notamment une petite tension dans les seins.

Le plus souvent, c’est parfaitement normal, il faut laisser à votre corps le temps de s'habituer aux hormones.

Si toutefois cela ne disparaît pas dans les trois mois, c'est probablement que cette pilule ne vous convient pas. Votre médecin vous aidera alors à choisir une autre, mieux adaptée. Mais surtout ne la stoppez pas avant de lui en avoir parlé. Outre le risque de grossesse, vous devriez alors repasser par une nouvelle phase d'adaptation.

La pilule contraceptive ne protège pas des infections sexuellement transmissibles.

Bon à savoir

Certaines pilules ont la même composition tout au long du mois. Peu importe alors laquelle vous prenez dans votre plaquette de secours pour remplacer celle que vous avez fait rouler sous l’armoire. Par contre, d’autres ont une composition qui varie d’une semaine à l’autre. Dans ce cas, elle sont généralement distinguées par des couleurs différentes. Le mieux est de poser la question à votre médecin lorsqu’il/elle vous la prescrira, avant d’utiliser votre plaquette de secours n’importe comment.

ATTENTION : être momentanément séparée de votre partenaire (vacances, dispute, etc.) n’est pas une bonne raison pour arrêter de prendre votre pilule. N’oubliez pas que vous risquez une grossesse au premier rapport sexuel non protégé ! Retenez que vous ne devez jamais arrêter de prendre votre pilule, sauf avis de votre médecin et sauf si vous envisagez une grossesse.