home | contact | jobs

Qui peut avorter ?

L’avortement s’adresse aux femmes, ou aux couples, qui ne désirent pas poursuivre leur grossesse.
 
Si vous êtes enceinte et que vous ne souhaitez pas poursuivre votre grossesse, ou que vous avez des doutes, vous devez consulter le plus rapidement possible un médecin ou un gynécologue.
 
Vous pouvez vous rendre chez votre médecin habituel ou dans un centre de planning familial. Si le médecin rencontré ne pratique pas l’avortement et que vous confirmez votre choix, il vous orientera vers une institution pratiquant l’avortement. Plus de détails ici.
 
La loi belge relative à l’IVG n’évoque pas l’âge de la femme.

Qu’en est-il alors des mineures d’âge qui se présentent sans leurs parents?
Les situations se règlent sur le terrain au cas par cas. Il faut savoir que la majorité des jeunes femmes se présentent accompagnées d’un parent ou d’une personne de confiance.
Quand ce n’est pas le cas, les établissements de soins pratiquant l’IVG cherchent à «évaluer » la maturité de la jeune fille au cours des différents entretiens, l’invitent à venir avec une personne de confiance mais respectent toujours son choix définitif.
 
Qu’en est-il des femmes qui ne sont pas belges ?
La loi ne précise pas la nationalité donc toutes les femmes, peu importe leur nationalité, ont le droit de demander un avortement en Belgique. Toutefois, les coûts liés à un avortement ne sont pris en charge que pour les femmes en ordre de mutuelle belge. Pour les femmes étrangères sans ressources, il est parfois possible de recourir à ce qu’on appelle « l’aide médicale urgente».

N’hésitez pas à appeler un centre de planning familial pour en savoir plus.